En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte

Décuplez l'anabolisme naturel

Publié le : 14/07/2017 12:41:04
Catégories : Dossier spécial


Nous avons tous nos propres motivations : certains souhaitent avoir plus de muscle, perdre de la graisse, être plus fort. D’autres cherchent plutôt à optimiser leur capacité de performance, à battre des records ou alors tout simplement à garder ou à retrouver la forme. Quel que soit l’objectif que vous visez, l’hormone de croissance contribue à renforcer votre potentiel, et par conséquent votre capacité de progression.

Qu'est ce que la GH ?

La GH, de l’anglais Growth Hormone, l’hormone de croissance, est une substance produite naturellement par notre corps. Elle fait partie des hormones les plus anaboliques qui soient. Rappelons que l’anabolisme consiste en un ensemble de réactions permettant la construction et le renouvellement des tissus de l’organisme, dont les muscles font partie. Ainsi, la GH intervient de manière essentielle dans la mise en place d’un environnement propice aux gains de masse maigre. Elle participe de plus à la régulation du métabolisme des graisses et des hydrates de carbone et favorise la sollicitation des tissus adipeux pour la production d’énergie, contribuant par conséquent à la réduction des stocks graisseux ainsi qu’à la préservation des réserves de glycogène. Elle aide en outre à améliorer la qualité du sommeil et augmente la libido tout en favorisant les gains de tonus et d’énergie. Et en accélérant le renouvellement cellulaire, elle exerce une action anti-âge qui se traduit par l’atténuation des rides, l’amélioration de la souplesse de la peau ainsi que la résistance des ongles et des cheveux par exemple.

Au vu de ces atouts, on comprend pourquoi l’hormone de croissance est très appréciée par les athlètes et les personnes soucieuses de repousser les effets du temps.

Notre corps est programmé pour fabriquer des quantités abondantes de GH durant, comme son nom l’indique, toute la période de «croissance», au cours de laquelle le corps connaît un développement conséquent et particulièremen rapide. Puis, à partir du moment où l’organisme a atteint sa taille adulte, le taux de GH commence à baisser. Le souci, c’est que le phénomène s’accentue au fur et à mesure que nous vieillissons. On estime ainsi que la production naturelle d’hormone de croissance peut être divisée par deux entre 30 et 50 ans, avec une baisse encore plus conséquente au delà !
Naturellement, les conséquences sont sensibles : il devient alors de plus en plus difficile d’obtenir un milieu anabolique, ce qui se traduit par un ralentissement des progrès (fonte musculaire, augmentation de la masse adipeuse) et l’apparition des signes de vieillissement.

D’où l’intérêt de faire en sorte d’y remédier afin de pouvoir continuer à bénéficier pleinement des atouts de l’hormone de croissance au fil des années.

Les facteurs contribuant à l’élévation du taux de GH

• L'exercice

Lorsque la condition physique est bonne, la synthèse naturelle d’hormone de croissance est facilitée. Ainsi, l’exercice est un facteur qui favorise la GH. Pour bénéficier de son effet anabolique, il est important de s’exercer régulièrement et d’effectuer des séances brèves et intenses. Des entraînements de plus de 60 à 70 minutes provoquent une diminution du taux de GH ainsi qu’une accélération de la synthèse de cortisol, hormone catabolique synonyme de dégradation musculaire.

• Un bon sommeil

Il faut savoir que la GH est avant tout sécrétée pendant qu’on dort et les travaux réalisés dans le domaine ont démontré une élévation de son taux au début de la phase de sommeil profond. Pour maintenir un bon taux d’hormone de croissance, il est donc essentiel de faire des nuits de 7 à 9 h en moyenne, pour un sommeil véritablement réparateur. Il faut aussi essayer, dans la mesure du possible, de toujours conserver le même rythme (lever et coucher plus ou moins à la même heure chaque jour), pour une production hormonale optimale.

• La nutrition

Il est essentiel d’adopter un bon schéma nutritionnel. La libération de GH par l’organisme aura beau être optimale, jamais vous n’enregistrerez de résultats à la hauteur de vos attentes, si les muscles ne disposent pas des composants indispensables à la construction musculaire, c’est-à-dire les précieux acides aminés apportés par la protéine.

Les glucides sont également des nutriments essentiels. D’une manière générale, privilégiez toujours ceux dits « complexes », qui favorisent une libération progressive de l’énergie. Au contraire, les sucres simples sont digérés très rapidement, ce qui favorise l’accroissement du risque de stockage adipeux. Or, la prise de poids se traduit par une chute du taux de GH.

Les «bons» lipides sont aussi importants : une consommation insuffisante peut effectivement se traduire directement par une réduction de la synthèse hormonale naturelle. Même si votre apport lipidique global doit naturellement rester limité, pensez donc à consommer régulièrement des bonnes graisses, que l’on retrouve dans les huiles végétales, les poissons gras, les noix, les avocats, etc.

Pour terminer, il est recommandé d’effectuer un dernier apport nutritionnel avant d’aller au lit. Il apparaît effectivement que se coucher avec l’estomac vide limite la qualité de sommeil, ce qui se répercute directement sur la production hormonale naturelle. Bien entendu, mieux vaut éviter les graisses et les sucres (cela favoriserait le stockage adipeux), mais un apport de protéine à assimilation progressive est tout a fait conseillé afin de limiter le risque de rupture protéique.


Les atouts de la GH

• Performances physiques

- Renforcement du potentiel athlétique
- Gains de masse musculaire
- Accroissement de la force
- Gains de résistance
- Progrès de l’endurance
- Réduction de la masse graisseuse

• Santé et forme

- Augmentation de la vitalité
- Amélioration de la mémoire
- Régénération des tissus organiques
- Stimulation du système immunitaire
- Baisse de l’hypertension artérielle
- Renforcement de la structure osseuse
- Diminution du LDL (« mauvais » cholestérol) et augmentation du HDL (« bon » cholestérol)
- Amélioration de la qualité du sommeil
- Progrès de l’acuité visuelle
- Stimulation de la libido et de la fertilité

• Gains esthétiques

- Renforcement du potentiel athlétique
- Repousse des cheveux
- Atténuation des cheveux blancs
- Diminution des rides
- Plus grande souplesse de la peau

 

 

• La supplémentation

Différents actifs sont capables de favoriser la mise en place d’un environnement naturellement anabolique. Non seulement ils contribuent à renforcer la libération de GH, mais ils offrent également d’autres bénéfices pour les athlètes.

La glutamine

- La glutamine est l’acide aminé le plus abondant dans le corps : elle représente plus de 60% des acides aminés sous forme libre dans les muscles et plus de 20% de l’ensemble des acides aminés de l’organisme.

- Des études ont permis de mettre en évidence qu’elle soutient la production naturelle d’hormone de croissance.

- Elle joue en outre un rôle crucial pour la récupération et les gains de muscle : elle contribue à temporiser la dégradation musculaire résultant des séances d’entraînement intenses et stimule la synthèse protéique.

- La glutamine participe également au maintien de l’anabolisme naturel en inhibant la production de cortisol (effet anticatabolique).

L’arginine HCl et l’arginine alpha-cétoglutarate

- La L-Arginine HCl et la L-Arginine alpha-cétoglutarate sont deux formes d’arginine reconnues pour leur taux d’absorption supérieur et leur action renforcée en matière d’anabolisme.

- En effet, elles favorisent d’une part la libération de GH, qui joue un rôle primordial dans la mise en place d’un environnement propice aux gains de masse maigre et à l’optimisation de la performance.

- D’autre part, elles agissent en tant que précurseur de NO, apprécié par les athlètes pour son action positive sur la synthèse protéique (création de nouvelles fibres), la récupération et la volumisation.

L’ornithine alpha-cétoglutarate

- L’ornithine alpha-cétoglutarate, également connue sous le nom de OKG, est composée de l’acide aminé L-ornithine et d’une molécule d’alpha-cétoglutarate, un précurseur de la glutamine. L’action synergique de ces deux composants confère à l’OKG un fort potentiel anabolique et anticatabolique.

- L’OKG contribue à augmenter non seulement le taux de glutamine mais également celui d’arginine dans les tissus, ce qui participe au renforcement du taux d’hormone de croissance et de la synthèse protéique.

- Les diverses études réalisés sur l’OKG confirment qu’une supplémentation est bénéfique pour les athlètes soucieux de renforcer leur capacité de performance tout en réduisant les temps de récupération ainsi que la dégradation musculaire.

- Il a été démontré que l’ornithine alphacétoglutarate est d’autant plus efficace qu’elle est associée à la lysine.

La glycine

- La glycine est un acide aminé qui intervient dans la formation de nombreux autres composés biologiques dans l’organisme, les protéines par exemple, qui sont la base de la construction musculaire.

- Certains experts avancent également que la glycine exercerait un effet positif sur la masse maigre et la performance athlétique. Elle agit effectivement comme neurotransmetteur et pourrait favoriser l’élévation du taux d’hormone de croissance.

La Lysine

- Les études ont mis en lumière que la lysine agit en synergie avec l’arginine dans le maintien du taux d’hormone de croissance.

- A l’occasion d’un travail de recherche, 15 sujets de sexe masculin ayant pris de la L-arginine associée à de la L-Lysine ont effectivement enregistré une augmentation significative de leur taux d’hormone de croissance, de 2 à 8 fois plus que la valeur de base dans les 30 à 120 minutes suivant la supplémentation.

Vous disposez ainsi de plusieurs leviers complémentaires pour agir de manière positive sur la libération naturelle de GH. En les associant, vous êtes assuré de renforcer très efficacement l’anabolisme naturel, pour des résultats optimums.

 

 

Article du Dynamag n° 127 – Juillet Août 2017
Le Dynamag est un magazine gratuit offert par Dynalife
Si vous désirez vous abonner au Magazine Gratuit
cliquez sur le lien suivant.

https://www.e-dynalife.com/dynamag

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)