En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte

Créatine effervescente

La créatine est le nutriment de performance n°1, et depuis de nombreuses années. Et, parmi ses différentes formes, c'est la créatine effervescente qui est plébiscitée... non seulement par les athlètes, mais aussi par les scientifiques !

Désolé il n'y a pas de produits dans cette catégorie

Très rapidement, lorsque la créatine monohydrate a fait son entrée dans le monde du sport, certaines limitations sont apparues. Tous les athlètes n'y étaient pas sensibles, quelques uns n'obtenaient pas de résultats du tout, pour d'autres, ils étaient moyens... Intrigués, les scientifiques se sont mis au travail, et c'est ainsi qu'ils ont découvert que le sel monohydrate auquel elle est généralement liée la rend particulièrement peu soluble. Or seule la créatine dissoute dans une solution peut être assimilée par l'organisme. Ainsi, avec la créatine monohydrate classique, on estime que seuls 30 % (une donnée moyenne, variable d'un individu à un autre) de la dose consommée se retrouvent finalement disponibles pour les muscles, le reste étant bloqué dans l'estomac, pour être ensuite éliminé sans avoir pu être utilisé. Les experts ont longuement cherché des façons de contourner cet obstacle... La première idée a été de proposer une créatine déjà en solution, mais il est apparu très rapidement que, dès la fin de sa fabrication, la créatine liquide commence à se dégrader en créatinine, un phénomène qu'il n'a jamais été possible de stabiliser. La mise au point d'un procédé effervescent adapté permet désormais de remédier directement à ce problème de dilution. En effet, notre corps perçoit la créatine effervescente comme un composant déjà digéré. L'assimilation est donc pratiquement intégrale et très rapide : l'essentiel de la créatine consommée peut alors être stockée à l'intérieur des tissus musculaires. L'organisme est ainsi en mesure d'utiliser la créatine à tout moment pour synthétiser de l'ATP et contribuer à maintenir durablement la capacité de performance à un niveau élevé. Des études ont permis de chiffrer précisément les gains d'efficacité rendus possibles par l'emploi de l'effervescence. Et les chiffres parlent d'eux mêmes : la capacité de travail anaérobie de sportifs employant de la créatine effervescente est pratiquement triplée par rapport à des athlètes utilisant de la créatine monohydrate classique. Tous ceux qui ne réagissaient pas – ou peu – à cette dernière peuvent désormais profiter de tous les avantages de ce nutriment. En effet, l'assimilation étant nettement supérieure, les résultats sont eux aussi sensiblement renforcés, et désormais perceptibles même pour ceux qui y sont par nature moins sensibles. Et les sportifs ne s'y trompent pas, puisqu'ils ont très rapidement fait de la créatine effervescente leur créatine de prédilection !