En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte

Apport Nutritionnel et Protéines

"On est ce que l'on mange", dit la sagesse populaire. La science (et en particulier, la physiologie de l'effort) a démontré la réalité de cette affirmation : pour être réellement performant, notre organisme doit être nourri de façon réellement adéquate. Tous les experts s'accordent également à dire que les athlètes devraient effectuer 5 à 6 petits apports nutritionnels parfaitement adaptés chaque jour, ce qui est souvent très compliqué à appliquer dans la vraie vie. Alors, pour offrir une réponse à la fois simple et efficace aux sportifs, les poudres nutritionnelles complètes ont été mises au point. Parfois confondues avec les protéines, voire avec les weight gainers, il ne s'agit pourtant pas du tout de formulations comparables, bien au contraire. En effet, les poudres nutritionnelles complètes sont beaucoup plus que cela : elles constituent à elles seules un programme complet de nutrition, capable de répondre spécifiquement aux besoins des sportifs.
  • Poudres nutritionnelles complètes

    Poudres nutritionnelles complètes Les poudres nutritionnelles complètes sont parfois confondues avec les protéines, voire avec les weight gainers. Pourtant, il ne s'agit pas du tout de formulations comparables, bien au contraire. En effet, les poudres nutritionnelles complètes sont beaucoup plus que cela : elles constituent à elles seules un programme complet de nutrition, spécifiquement adapté aux besoins des sportifs. 
    Copyright e-Dynalife.com

    Poudres nutritionnelles complètes

    Pour la "petite histoire", les poudres nutritionnelles complètes ont en réalité été développées sinon en opposition claire aux gainers qui, à l'époque, dominaient le marché, mais, au moins, en rupture avec ces formulations. Qu'est ce qu'un gainer ? Ce n'est ni plus ni moins que des glucides (beaucoup... TROP !), et de la protéine (souvent de qualité moyenne, et, en fonction des marques, en quantité limitée, de l'ordre de 20 à 40 %). A de rares occasions, quelques nutriments importants en nutrition sportive peuvent être ajoutés, mais même lorsque c'est le cas, ils sont sous-dosés. Quel que soit le type morphologique de l'athlète qui les consomme, le résultat est simple : pour un endomorphe, au physique naturellement massif, mais qui est particulièrement exposé au stockage des excès caloriques sous forme de graisse, c'est une pure catastrophe. La prise de masse annoncée est certes au rendez-vous... mais il s'agit principalement de tissus adipeux et pas de muscle ! Pour les mésomorphes, athlétiques par nature, mais qui doivent veiller à la qualité de leur nutrition s'ils veulent maintenir un bon niveau de progression, les gains seront pour l'essentiel reperdus lorsqu'il faudra éliminer les tissus graisseux gagnés simultanément. Enfin, les ectomorphes, qui se caractérisent par une constitution plutôt mince et longiligne, et éprouvent une réelle difficulté à prendre du poids et du muscle, n'y trouveront pas davantage leur intérêt. Certes, l'excès glucidique provoqué ne sera pas converti en graisse (le rythme auquel leur corps brûle les calories est suffisamment rapide pour éviter cela), mais l'apport protéique et nutritionnel ne suffira pas à permettre un véritable développement musculaire. Autrement dit, dans le meilleur des cas, pas de résultat, et, au pire, des gains allant à l'opposé de ce qui est attendu ! A l'inverse, les poudres nutritionnelles complètes constituent à elles seules un véritable programme de nutrition de très haute qualité, adapté spécifiquement aux besoins d'un athlète ayant une activité physique régulière. Assurant un apport adéquat de protéine de haut niveau, d'hydrates de carbone complexes en proportions étudiées pour éviter toute surconsommation de glucides (dans un ratio spécifique à chaque formulation, afin de répondre aux objectifs particuliers de chacun), elles contiennent également un ensemble de vitamines, de minéraux et de nutriments essentiels. Ainsi, elles favorisent un développement musculaire sensible, sans risque de prise de graisse, et la récupération. Chacune, en fonction de sa finalité exacte et du type morphologique des sportifs auxquels elle s'adresse en priorité, intègre enfin des agents de performance spécifiquement sélectionnés (de la créatine, de la L-Glutamine, de la taurine) ou des actifs thermogéniques et lipolytiques (thé vert, bitartrate de choline ou inositol), pour une action complémentaire. Et ce n'est pas leur seul avantage. En effet, une nutrition adaptée est indispensable pour progresser. Mais préparer et consommer chaque jour 5 à 6 apports nutritionnels à partir d'aliments classiques, dans la pratique, est une stratégie extrêmement compliquée à respecter. Le résultat le plus fréquent, c'est un apport calorique inadéquat, des carences en nutriments essentiels, des déséquilibres entre protéine et hydrates de carbone... Rares sont finalement ceux qui parviennent à tirer le meilleur profit de leurs efforts. Là aussi, les poudres nutritionnelles complètes constituent une véritable solution, car elles sont extrêmement simples d'emploi : une à deux prises par jour suffisent pour assurer un apport nutritif complet et équilibré, parfaitement adapté aux besoins des athlètes. Cela permet d'améliorer sensiblement la qualité d'un programme nutritionnel, pour des résultats rapidement visibles.

  • Protéines

    Protéines La protéine est LE nutriment essentiel lorsque l'on recherche un développement musculaire. En effet, toute protéine, quelle que soit son origine, est composée d'une association d'acides aminés, que l'organisme va, dans la plupart des cas, commencer par "détacher" les uns des autres, puis réassembler à sa façon, pour reformer de nouvelles chaînes en fonction de ses besoins spécifiques. Ainsi, les os sont constitués d'une protéine particulière, alors que les muscles sont composés d'une autre. Pour créer de nouvelles fibres, il faut donc que le corps ait une bonne raison (c'est la réaction d'adaptation déclenchée par l'entraînement), mais aussi les moyens de le faire (qu'il dispose des acides aminés indispensables à la fabrication de la protéine adéquate). 
    Copyright e-Dynalife.com

    Protéines

    Autrement dit, la protéine est au sportif qui veut renforcer son potentiel musculaire ce que sont les briques pour le maçon : c'est la matière première indispensable ! L'entraînement va susciter une réaction d'adaptation des muscles, mais les briques, ce sont les acides aminés issus de la protéine. Savoir quelle est la meilleure source de protéine a longtemps été un débat particulièrement animé, jusqu'à ce que la protéine de lactosérum (whey protein) ne soit redécouverte : elle a réglé la question en laissant ses adversaires à distance ! Particulièrement riche en acides aminés branchés (BCAAs), elle favorise notamment le développement et accélère la récupération. Sa valeur biologique (un indice qui illustre la facilité d'emploi d'une protéine par l'organisme) est particulièrement élevée. Elle contribue à stimuleren outre la libération d'agents anaboliques naturels. En purifiant le lactosérum de base, on obtient des concentrés de whey, et même des isolats, le nec-plus-ultra en matière d'apport protidique, qui, de plus en plus purs, sont aussi de plus en plus efficaces. Avec les progrès de la connaissance et des technologies de fabrication, il est possible d'améliorer régulièrement l'efficacité et les performances des formulations de protéine. Parmi les alternatives qui subsistent à la whey, on peut citer l'ovalbumine (protéine d'oeuf), mais, surtout, la seule protéine végétale complète (contenant tous les acides aminés essentiels, que le corps n'est pas capable de synthétiser lui même, et qui doivent donc obligatoirement être apportés à l'organisme via la nutrition) : la protéine de soja.

  • Acides aminés

    Les acides aminés sont les "briques" élémentaires, qui, regroupés en "chaînes" plus ou moins longues et complexes, forment les diverses protéines composant les tissus du corps humain (les os sont constitués d'une protéine, les muscles d'une autre, la différence entre les deux étant le type, le nombre et l'organisation des acides aminés). 
    Copyright e-Dynalife.com

    Acides aminés

    On en distingue, du point de vue de la performance athlétique, deux grandes catégories. Les acides aminés essentiels, que l'organisme ne sait pas synthétiser, doivent obligatoirement être apportés au travers de la nutrition. Trois d'entre eux sont spécialement identifiés, les BCAAs (acides aminés branchés : L-Leucine, L-Isoleucine, L-Valine), indispensables à la performance et au bon fonctionnement musculaire. Les acides aminés non-essentiels, peuvent, pour leur part, être fabriqués par le corps. Cette distinction fonde d'ailleurs la différence entre les protéines dites complètes (qui contiennent tous les acides aminés essentiels) et celles qui ne le sont pas. L'utilisation de l'une de ces formulations, soit en complément de la prise de protéine ou d'une poudre nutritionnelle complète, soit à titre de source prioritaire d'acides aminés, est donc absolument justifié pour tous les athlètes soucieux de performance.